« Pregnancy discovery »

La découverte d’une grossesse, pour une femme ou pour un homme, n’est pas forcément assortie d’une joie immense. Même lorsque le « projet bébé » est présent dans un couple, l’annonce d’une grossesse peut favoriser des réactions inattendues.
En ce qui me concerne, lorsque j’ai appris que j’étais enceinte, à ma grande surprise, ma réaction a été très ambivalente. Je ne savais plus si j’étais heureuse ou catastrophée par ce que je venais de découvrir. Pourtant, le projet était bien présent, et s’inscrivait dans une « faisabilité » bien mesurée: Ma situation amoureuse et professionnelle étaient bien établies et mon cher et tendre était tout aussi porté par ce « projet bébé », si ce n’est plus. Même si cette grossesse arrivait un peu plus tôt que prévue (une affaire de qq mois, rien de plus), cela ne perturbait en rien tous nos plans.
Et pourtant!!
J’ai découvert que j’étais enceinte assez rapidement. Mon corps « parlait ». Sans attendre un retard de règle, je me suis procurée un test de grossesse, que je pensais forcément positif. Pour la petite anecdote, ce jour-là, j’ai acheté un test de grossesse et des vitamines pour femmes enceintes…
Lorsque le « + » est apparu sur le test, j’ai cru faire un malaise : je tremblais, je ressentais des bourdonnements dans ma tête et me suis même demandée : Mais comment c’est possible??

🙂
J’ai attendu un long moment avant d’aller vers le futur papa pour lui faire part de cette « découverte incroyable ». Et il me semble que sa réaction fut tout aussi ambivalente que la mienne. Ce ne fut pas une grande explosion de joie mais davantage un étonnement. Sans doute, s’est-il lui aussi demandé comment cela avait pu arriver… 🙂
La joie est apparue dans les heures qui ont suivi et il me semble que cette joie a grandi à mesure que mon ventre s’est arrondi.
L’annonce d’une grossesse est un point d’ancrage dans la réalité. Ce qui appartenait au désir, à l’inconscient, trouve « corps » dans la réalité. Ce basculement dans la réalité, marque selon moi le début d’un autre phénomène : l’ambivalence. D’autant que la grossesse amène son lot de symptômes « sympathiques »…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s